Main menu:

Confinde

Échos du Mahâbhârata : la parole des silencés

karthika_nairConférence du 16 octobre 2017, à 18 h 15, au centre André Malraux, Paris
Conférencières :
Karthika Naïr, écrivain, poète, productrice de danse
Laetiita Zecchini, chargée de recherche au CNRS

Karthika Naïr et Laetitia Zecchini revisitent le grand poème épique, une des œuvres fondatrices de l’Asie du Sud, à travers le regard de dix-neuf de ses personnages subalternes, en particulier féminins. Ici, ces personnages, ces voix mineures – celles de soldats anonymes, de guerriers rejetés pour leur caste ‘inférieure’, de princesses tribales ou de servantes discrètes – s’interrogent sur des amorces diverses et souterraines du conflit et de la guerre. Ce sont les témoignages de ceux – et surtout celles – qui voient d’autres conséquences que la victoire et la défaite dans les actes de violence légitimée,  ceux qui sont quotidiennement confrontés au prix à payer pour ces victoires.

Par le témoignage de ces voix marginales du Mahâbhârata, Karthika Naïr, dans son ouvrage Until the Lions : Echoes from the Mahabharata, ancre ses personnages dans l’actualité.
Until the Lions
a reçu le prix prestigieux Tata Literature Live Award pour Livre de l’année 2015 (fiction) et a été finaliste pour le Prix Attagalatta du Livre de l’année 2016 en Inde. Depuis, le chorégraphe bangladais-britannique, Akram Khan, a adapté une des voix du livre dans une création chorégraphique, aussi intitulée Until the Lions, dont la première mondiale a eu lieu en janvier 2016 au Roundhouse à Londres ; depuis, elle tourne dans le monde entier. La comédienne Françoise Gillard l’a sélectionné pour une lecture (quelques voix traduites en français par Dominique Vitalyos et Laetitia Zecchini) à la Comédie-Française dans le cadre des « Greniers des poètes » en octobre 2016.

Comments are closed.

Related articles